Installer une verrière d’atelier

verrière d'atelier

La verrière de l’atelier est devenue une tendance essentielle dans le domaine de la décoration : d’un point de vue fonctionnel, elle est à la fois belle et pratique. Elle permet de maintenir ou de créer une séparation entre deux pièces tout en laissant pénétrer la lumière naturelle. En particulier, elle est reconnue pour séparer la salle à manger du coin cuisine. Son aspect industriel est intemporel et correspond à toute décoration intérieure.

Comment choisir une verrière d’atelier ?

Face à de nombreux modèles de verrière d’atelier, il est compliqué de faire un choix. Cependant, le montant du budget que vous voulez allouer peut-être un bon indicateur. La solution idéale est de demander à un professionnel d’installer la verrière. Il pourra alors prendre des mesures, surtout si vos murs ne sont pas rectilignes. N’hésitez pas à demander des devis. Mais il y a aussi des verrières prêtes à installer. Si vous choisissez cette deuxième option, assurez-vous que votre sol est de niveau et sachez qu’il vous en faut au moins deux pour installer des vitres et soulever des structures lourdes.

En ce qui concerne les matériaux, vous pouvez principalement choisir entre le métal, le bois et l’aluminium. Le métal, très beau, ce matériau a un effet à l’ancienne et permet d’avoir des finitions idéales, vous pouvez trouver une structure latérale authentique. Le bois est un matériau plus économique, une fois traité et peint, il aura un aspect original très esthétique. L’aluminium est le matériau le plus répandu sur le marché. C’est un bon arrangement, avec un excellent rapport qualité/prix. Rendez-vous sur un site de volet pour trouver une large gamme de verrières selon votre goût et votre budget.

Quel modèle de verrière d’atelier choisir ?

Après avoir sélectionné le type de matériau, vous pouvez considérer l’emplacement de votre verrière pour marquer sans cloisonner. Entre le salon et la cuisine ? Entre la cuisine et la salle à manger ? Entre la salle de bain et la chambre ? Après avoir déterminé l’emplacement, demandez-vous quel modèle de verrière et quelle hauteur vous voulez. Par exemple, la verrière s’étend à toute la pièce est parfaite pour marquer la hauteur du plafond et agrandir visuellement votre espace de vie. Avec une base de 1 m de haut, une verrière en maçonnerie ou en métal sera très adaptée aux espaces de vie tels que les salons.

Par contre, si vous choisissez d’utiliser une verrière dans la salle de bain ou la cuisine, il est préférable de surélever la base de 20 cm voire 25 cm au-dessus du plan de travail pour masquer les modules de rangement disgracieux. La touche finale, c’est la porte : traditionnelle, amovible ou coulissante, vous avez l’embarras de choix. L’installation d’une porte sur la verrière vous permettra de fermer complètement une pièce, tout en procurant en même temps un charmant esprit atelier d’artiste.

Pourquoi installer une verrière d’atelier ?

La verrière intérieure évoque à la fois l’atelier de l’artiste et l’ancien site industriel, elle permet de remplacer les cloisons opaques par des surfaces en verre ou semi-vitrées, en illuminant toute la pièce. C’est l’une des idées de décoration les plus prisées des designers d’intérieur. Entre le salon et la cuisine, la verrière intérieure évite le bruit et les odeurs désagréables, tout en laissant circuler la vue et la lumière. Par conséquent, si vous installez une verrière, l’avantage de séparation des cloisons doit être maintenu en premier, sans perdre la qualité visuelle et le confort d’éclairage.

De plus, les verrières en kit sont généralement livrées avec un traitement de surface fini, et le matériau est également différent. Cependant, en ce qui concerne les vitres, vous pouvez choisir entre le plexiglas ou le verre. La verrière en kit est moins chère, mais vous devez faire appel à un professionnel sur un site de volet pour l’installer.

Comment aménager une cuisine ?
Comment rénover une salle de bain ?